أخبار الموقع
لطرح استفساراتكم وأسئلتكم واقتراحاتكم اتّصلوا بنا على البريد التّالي: htoumiat@nebrasselhaq.com

الخميس 11 صفر 1433 هـ الموافق لـ: 05 جانفي 2012 08:04

LE CHRISTIANISME: ORIGINE ET RÉALITÉ

الكاتب:  Dr. Mohamed Ibn Abdallah As-Souhaym
أرسل إلى صديق
قييم هذا الموضوع
(1 vote)
                                                                                INTRODUCTION

Louange à Allah n’a pas engendré d’enfants, qui n’a pas d’associé dans sa royauté et qui n’a pas un allié [pour le soutenir]. Glorifie-le d’une glorification.

J’atteste qu’il n’y a point de divinité autre qu’Allah seul; lui qui n’a point d’associé. J’atteste que Mohammed est son serviteur et messager (puisse Allah le bénir et le saluer fréquemment).

Cela dit, ceci est un bref abrégé à travers lequel je voudrais élucider l’origine du Christianisme et sa réalité.

Je l’ai écrit d’abord pour le chrétien, afin de l’édifier sur l’origine de sa foi, de lui permettre de connaître les transformations et modifications qu’elle a subies et à cause desquelles elle est passée du statut de message divin à celui d’une religion humaine positive.

Je me suis imposé dans le présent abrégé de tirer les arguments que j’utilise pour indiquer la vérité de la Bible et des Evangiles pour que le chrétien sache que je ne cherche qu’à le conduire à la vérité et à bien l’orienter. Ainsi, en m’appuyant sur l’assistance d’Allah je dis :

A l’origine, le christianisme était un message divin comme les autres messages révélés à Noé, à Abraham, à Moise (Paix et salut sur eux), messagers qui sont tous concordants en ce qui concerne les dogmes fondamentaux de la religion, telles que la croyance qu’Allah (Dieu) est unique, qu’il n’a point d’associé, qu’il n’a pas engendré et n’a pas été engendré ; et la croyance aux anges, au jour dernier, au destin bon ou mauvais et la croyance aux messagers et prophètes.

Depuis Adam jusqu’au dernier Prophète Mohammed l’histoire n’a pas enregistré un message divin contredisant ces croyances. Les différences entre les messages portaient sur les catégories et les formes de culte, les types de prescription et de proscriptions, leurs causes et d’autres aspects des lois établies par Allah pour ses prophètes à qui il donne l’ordre de les expliquer à leurs peuples.

Aussi le christianisme est un message divin qui appelle à croire qu’Allah (Dieu) est unique, n’a point d’associé, n’a pas engendré et n’a pas été engendré ; et confirme qu’Allah a envoyé des messagers et des prophètes choisis parmi les humains pour transmettre ses messages à leurs semblables, de sorte que, une fois les messages bien diffusés, ceux-ci n’auront aucun argument devant lui.

La question qui s’impose est celle-ci : le christianisme conserve-t-il sa nature telle que révélée par Allah à Son serviteur, Jésus ou pas?

Pour répondre à cette question, il nous faut passer en revue avec vous la situation actuelle du christianisme pour la comparer à ce qui est rapporté dans la Bible et les Evangiles à propos de Jésus et de Moïse (Paix et salut sur eux), afin de constater si la réalité concorde ou pas avec le message originel, et de voir si les textes attribués à ces messagers corroborent les croyances vécues par la communauté chrétienne, et de savoir si ce qui est rapporté dans ces livres à propos de la vie de Jésus est conforme au portait que les églises nous tracent de la personnalité de Jésus, portrait qui en fait un personnage légendaire dont l’existence est inconcevable.

1- La première de ces croyances consiste à dire que Jésus est "fils de Dieu".

Cette croyance ne repose pas sur les propos de Jésus. Bien plus, la Bible et les Evangiles regorgent de textes contredisant cette croyance en effet, on lit dans l’Evangile de Jean : ??En le voyant, les chefs des prêtres et les gardes se mirent à crier ; à la croix ! À la croix !

- Vous n’avez que le prendre, leur lança Pilate, et le clouer vous-mêmes sur une croix moi je ne trouve aucune raison de le condamner.

- Les chefs des juifs lui répliquèrent : nous, nous avons une loi, et d’après cette loi, il doit mourir, car il a prétendu être le fils de Dieu??. Jean (19 :6-8).

Quant à Mathieu, il débute son Evangile par une généalogie de Jésus :

??Tableau généalogie Jésus Christ, de la descendance de David et d’Abraham…?? Mathieu (1 :1).

Cette généalogie prouve son humanité et contredit toute prétention portant sur sa divinité. Tu me dirais : On appelle Jésus ?? fils de Dieu?? parce qu’il a été qualifié ainsi. Je te réponds alors que ce qualificatif est cité dans tes écritures [saintes] et a été appliqué à d’autres prophètes et d’autres communautés et peuples. Il n’est donc pas réservé à Jésus.

Pour en être sûr, lis, par exemple : « Tu diras à Pharaon : Ainsi parle l’eternel : Israël est mon fils, mon premier né » Exode (4 :22) et « Je publierai le secret : l’eternel m’a dit : Tu es mon fils ! Je t’ai engendré aujourd’hui » Psaume (2 :7)

Et « voici il te naîtra un fils, qui sera en le délivrant de tous ses ennemis d’alentour ; car Salomon sera son nom, et je ferais venir sur Israël la paix et la tranquillité pendant sa vie. » Choroniques l (22 :9-10) et « Heureux ceux qui répandant autour d’eux la paix, car Dieu les reconnaîtra pour ses fils » Mathieu (5 :9). Et (Enoch, Seth, Adam qui était lui-même fils de Dieu » Luc (3 :38). Et « Certains pourtant l’ont accueilli ; ils ont cru en luiA tous ceux-, il a accordé le privilège de devenir enfant de Dieu » Jean (1 :12).

Ceux qualifiés de fils de Dieu n’ont pas été élevés au garde auquel vous avez hissé Jésus. De Dieu même, l’Evangile de Jean (1 :12) nous apporte l’explication de l’expression « fils de Dieu » et indique qu’elle signifie « croyant en Dieu ». Car il dit : « A tous ceux-, il a accordé le privilège de devenir enfants de Dieu. »

2- Il en est de même de la croyance que Jésus est un dieu à côté de Dieu ; il est la deuxième composante de la trilogie sacrée pour eux.

Quand nous examinons le nouveau testament pour y découvrir le fondement d’une telle croyance ; nous ne trouvons aucun propos de Jésus le prêchant ou le confirmant. Nous sommes même surpris de constater que le nouveau testament renferme des textes qui rejettent cette croyance et proclament sans aucune ambiguïté qu’il n’y a point de divinités en dehors d’Allah et que Jésus est son serviteur et messager envoyé aux fils d’Israël et soutenu par la Bible et les Evangiles. Voici quelques textes qui confirment ce que nous venons d’avancer :

a- Jésus dit dans l’Evangile de Barnabé :« J’atteste devant le ciel, et j’atteste devant tout habitant de la terre que je suis innocent de propos que les gens me prêtent, à savoir que je suis plus grand qu’un humain. En réalité, je suis un humain né d’une femme et soumis au jugement de Dieu. Comme tous les autres humains, ma vie est vulnérable au malheur général ».

Après avoir dit ceci, Jésus dit encore:« J’atteste devant le ciel, et invite tout ce qui se trouve sur terre à témoigner que je suis étranger à tout ce que les hommes ont dit de moi, à savoir que je suis plus qu’un homme. Car je suis un homme né d’une femme, soumis au jugement de Dieu, vivant ici comme les autres hommes et sujet à la misère générale » Barnabé (94 :1). 

b- Luc et Cliopas ont témoigné de l’humanité de Jésus car ils en ont dit: “Quoi donc? Leur demanda-t-il.

Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth. C’était un prophète qui agissait et parlait avec  puissance devant Dieu et devant tout le peuple ». Luc (24 :19)…et « Le récit de cet événement se répandit dans toute la Judée et dans les régions environnantes » Luc (7 :17). « Ecoutez bien, Israélites, ce que j’ai à vous dire. Vous le savez tous : Jésus de Nazareth. Cet homme dont dieu vous a montré qu’il t’approuvait en accomplissant par son moyen au milieu de vos miracles, des signes et des actes extraordinaires » (2 :22) Actes des Prophètes.

c- Les propos de Jésus:« Or la vie éternelle consiste à te connaître, toi le Dieu unique et véritable, et celui que tu as envoyé : Jésus Christ » Jean (17 :3).

Tu vois donc que Jésus, dans un premier texte témoigne devant le ciel et prend pour témoins tous les habitants de la terre qu’il est innocent de toute description qu’il l’élève au-dessus de son statut humain. Ce qui signifie qu’il n’était qu’un humain…

Dans le deuxième texte, deux de ses contemporains ont témoigné qu’il était un homme dont les propos et les actes étaient approuvés par Dieu…

Dans le troisième texte, il lance un bruyant témoignage que la grande vérité de cet univers, qui procure le bonheur éternel, consiste à reconnaître qu’Allah est le Dieu réel et que toute autre (divinité) est fausse et caduque, et que Jésus est le Messager d’Allah.

3- La croyance que la divinité s’est installée.

Quand nous examinons les enseignements de Jésus, nous découvrons qu’il n’a absolument pas abordé cette question. Bien au contraire, il a enseigné le dogme de l’unicité absolue [de Dieu] dégagée de toute manifestation de Chirk (Polythéisme) « Jésus répondit : Voici le commandement le plus important. Israël : le Seigneur et notre Dieu, il est le seul Dieu ». Marc (12 :29). Peut-être vas-tu ajouter le présent à ceux du deuxième paragraphe, afin de constater si les citations extraites de ton livre sacré confirment ou infirment cette croyance.

4- La croyance due Dieu est composé de trois esprits : le dogme de la Trinité.

La religion chrétienne est la seule parmi toutes les religions révélées à défendre cette croyance. Mais est-elle confirmée par le livre sacré ?

Celui qui médite avec impartialité sur les propos rapportés de Jésus, s’aperçoit que pour Jésus, le fondement de sa mission, l’appel à l’unicité d’Allah, consistait dans l’affirmation de la transcendance d’Allah [donc de son éloignement de toute ressemblance avec ses créatures, dans la négation du caractère divin de tout autre qu’Allah et dans la réalisation de la condition caractérisée par la servitude devant Allah seul.

Regarde de nouveau les arguments cités dans le deuxième et troisième paragraphes, tu y trouves clairement et sans aucune ambiguïté ce que j’avance… Ceci d’une part, d’autre part, le christianisme altéré que Dieu renferme trois composantes égales : le père qui est le premier dieu ; le fils qui est le deuxième dieu et le saint esprit qui est le troisième dieu. Ce qui n’est pas exact, car ils croient que le saint esprit émane du père et du fils. Il n’est donc pas possible que les trois soient égaux dans l’éternité puisque le troisième est déclaré amené des deux premiers. De même, chacun possède des qualités qui lui sont propres à l’exclusion des autres ; le père occupe toujours le premier rang suivi du fils puis du saint esprit en troisième lieu. Vous n’auriez pas accepté de remanier cet ordre de sorte à mette le saint esprit au premier rang, le fils le deuxième et le père au troisième ; ce serait pour vous mécréance et athéisme. Comment prétendre alors leur égalité ? Par ailleurs, le qualificatif « saint » attaché exclusivement à « esprit » constitue une preuve de l’inégalité.

5- La croyance des chrétiens que Jésus fut crucifié par les juifs sur l’ordre du Gouverneur romain, Pilate, et qu’il mourut sur la croix.

La bible s’est chargée de démentir cette croyance. Dans ton livre, il dit que le crucifié est maudit d’après Deutéronome… « On ne fera point mourir les pères pour les enfants, et on ne fera point mourir les enfants pour les pères ; on fera mourir chacun pour son péché ». Deutéronome (22 :23)

De même, selon l’Evangile de Luc, Dieu a assuré une parfaite protection, à Jésus contre la ruse des Juifs, de sorte qu’ils n’ont pu le crucifier Luc (4:29-30). Et Jean d’ajouter:« A ces mots, ils se mirent à ramasser des pierres pour les jeter, mais Jésus disparut dans la foule et sortir de l’enceinte du temple. » Jean (8:59) et dit encore « Là-dessus, les chefs des juifs tentèrent à nouveau de se saisir de lui. Mais il leur échappa ». (10 :39).

Ces textes et d’autres confirment que Dieu à protégé Jésus contre les ruses et stratagèmes des juifs. Il existe même des textes qui affirment que les juifs ne connaissaient pas la personne de Jésus et qu’il leur avait fallu louer les services d’une personne pour le leur montrer et que le dénonciateur a reçu une récompense (Mathieu 27 :3-4). De même, Jésus avait affirmé que tous les groupes nourriraient des doutes à son sujet au cours de la nuit où eut lieu l’évènement. Marc (14 :27).

Comment s’est terminée donc la vie de Jésus sur terre ? Dieu l’a élevé auprès de lui comme il est affirmé dans ton livre: «Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous ainsi à regarder le ciel ? Ce Jésus qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, en redescendra un jour de la même manière que vous l’avez vu y monter ». Actes des Apôtres (1 :11) et lui dit : « Si tu es le fils de Dieu, lance-toi dans le vide, car il est écrit : Il donnera des ordres à ton sujet. Ils te porteront dans leurs bras, pour que ton pied ne heurte aucune pierre ». Mathieu (4 :6). « Il donnera ordre à ses anges de veiller sur toi » et encore : « Ils te porteront dans leur bras pour que ton pied ne heurte aucune pierre ». Luc (4 :10-11).

As-tu vu comment ton livre véhicule  les vérités que voici ?

1-Que celui qui est attaché à la croix est maudit.

2-Qu’Allah a assuré la protection de Jésus contre la croix.

3-Que Jésus avait prédit due tous les groupes nourriraient des doutes à son égard cette nuit-là.

4-Qu’Allah l’a élevé au ciel.

Maintenant je te pose cette question : Pourquoi la croix est-elle considérée comme sacrée dans la Chrétienneté alors que c’est à cause d’elle selon vous que Jésus aurait été atteint. Ne rappelle-t-elle pas plutôt le symbole et l’instrument du crime ? Ensuite n’as-tu pas vu que l’histoire du la crucification de Jésus est dénuée d’un fondement historique et religieux ? Pourquoi alors occupe-t-elle tant de place ? Pourquoi suscite-t-elle tant d’intérêts dans ta foi ?

Si tu restes convaincu de la validité de cette croyance réponds sincèrement aux interrogations que voici:

-Qui maintenait les cieux et la terre quand leur Seigneur et Créateur était attaché à la croix ?

-Comment concevoir le déroulement de l’existence pendant trois jours sans un dieu qui le gère et en maintient la stabilité ?

-Qui gérait l’univers et le maintenait soumis à sa volonté ?

-Qui assurait aux humains et aux bêtes leur subsistance ?

-Quel était l’état de l’Existence toute entière, son maître étant dans sa tombe ?

-Qu’il l’a fait mourir ? Qui lui avait donné la vie ?

Dieu transcende de la loin ce qu’ils disent.

6- La croyance des chrétiens que Jésus est mort crucifié au nom de l’humanité pour expier le péché originel.

Cette croyance irrationnelle et illogique est de surcroît contraire aux règles fondamentales et aux principaux textes de ton livre. Parmi les règles celles-ci :

1- On ne tue pas les pères à la place des fils.

2- Chacun meurent à cause de son péché.

3- L’âme pécheresse est celle qui meurt.

4- Dieu exauce le repentir des repentants.

Quant aux textes qui renferment ces règles, citons-en :

1- « On ne fera point mourir les pères pour les enfants, et on ne fera point mourir les enfants pour les pères ; on fera mourir chacun pour son péché » Deutéronome (24 :16)

2- « En ces jours-, on ne dira plus : les enfants en ont été agacés ». Mais chacun mourra pour sa propre iniquité ; « tout homme qui mangera des raisins verts ses dents en seront agacés » Jérémie (31 :29-30).

3- «Vous dites : Pourquoi le fils ne porte-t-il pas l’iniquité de son père ? C’est que le fils agit selon la droiture et la justice, c’est qu’il a observé et lis en pratique toutes mes lois ; il verra. L’âme qui pèche c’est celle qui mourra. Le fils ne portera pas l’inquité de son père, et le père ne portera pas l’inquité de son fils. La justice du juste sera sur lui, et la méchanceté du méchant sera sue lui. Si le méchant revient de tous les péchés qu’il a commis, s’il observe toutes mes lois et pratique la droiture et la justice, il verra, il ne mourra pas.

Toutes les transgressions qu’il a commises seront oubliées ; il verra, à cause de la justice qu’il a pratiquée ». Ezéchiel (18 :19-22).

7- La prescription de dîner seigneurial

Quand Mathieu et Mark évoquent le dîner seigneurial, ils ne lient pas à un ordre de Jésus de façon à faire de cet acte un culte permanent, un rite établi. Réfère-toi à cette histoire citée dans les deux Evangiles susmentionnés, tu la trouves telle que je l’ai dite.

Mais quand Paul voulut donner à ce culte un cachet permanent, il ajouta à cette histoire la phrase suivante ; « Faites ceci pour le souvenir » :

Que chacun de vous, au lieu de songer seulement à lui-même, recherche plutôt les intérêts des autres ».

Cinq fois, j’ai reçu des juifs les quarante coups moins un » Corinthiens l (11 :24).

Ceci est l’origine de la chrétienneté, et telle est sa réalité, réalité qui comme tu l’as vue n’a rien à avoir avec Jésus. Rien ne lie à cette réalité en dehors de l’attachement à son nom, qui perd les moindres fondements religieux et historiques.

Bien plus, le livre sacré des chrétiens comporte des textes attribués au Christ qui rejettent les dogmes fondamentaux et les importants piliers du christianisme…

L’homme intelligent répugne au faux et s’écarte de l’erreur. Mieux vaut que tu sois parmi ces hommes raisonnables qui ont fui une réalité amère et ont bravé les peines dans le recherche de la vérité et ses preuves pour leur désir d’atteindre la vérité.

Je ne quitterai pas ton livre, car il renferme ce qui t’indique le vrai et t’y conduit. Ne dis-tu pas dans ta prière : « Priez donc ainsi : notre père, toi qui es dans les cieux, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite, et tout cela la terre comme au ciel ». Mathieu (6 :9-10)

Continues-tu jusqu’à maintenant à attendre en disant : Que ton règne vienne ?  N’est-il pas venu ? Si le règne vienne s’est déjà réalisé, pourquoi continues-tu à réciter cette prière ?

Le règne s’est effectivement réalisé avec la venue de Son Messager dont la nouvelle avait été annoncée par Jésus quand il dit : « Mais le défenseur, le saint esprit que le père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que je vous tout ce que je vous ai dit moi-même. » Jean (15 :26).

Quiconque croit au message de Jésus et l’affirme bien éloigné des inventions des juifs à son propos doit traiter Mohammed de la même façon. Jésus dit encore : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais elles sont encore trop lourdes à porter par vous. Quand l’esprit de vérité sera venu, il vous communiquera la vérité tout entière, car il ne parlera pas de lui- même, mais tout ce qu’il aura entendu, il le dira, et il vous annoncera les choses à venir. Il manifestera ma gloire, car il puisera dans ce qui est à moi et vous l’annoncera. » Jean (12 :12-14).

Mohammed est le « bracelet » auquel Jésus fait allusion : c’est lui qui a guidé la créature vers la vérité. Car il ne parlait pas par la passion, ses propos n’étant qu’une révélation qu’il recevait.

Viens ! Viens donc suivre le  « bracelet » que Jésus t’a indiqué et dont Moïse avait parlé dans le livre de Deutéronome : « Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai » Deutéronome (18 :18). Les frères des fils d’Ismaël. Or il n’est issu de ceux-ci au autre messager que Mohammed. C’est lui dont Moïse avait prédit sa sortie des sommets de « Paran » quand il dit dans Deutéronome « Il dit : l’Eternel est venu du Sinaï ; il s’est levé sur eux de Séir, il a resplendi de la montagne de Paran, et il est sorti du milieu des saintes myriades : il leur a de  sa droite envoyé le feu de la loi ». Deutéronome (33 :2) Paran est la Mecque. Les habitants de « Saleh »ont entonné le chant de la joie à cause de sa venue vers eux comme dit Essaïe : « Que le désert et ses villes élèvent la voix ! Que les villages occupés par Kédar élèvent la voix ! Que les habitants des rochers tressaillent d’allégresse ! Que du sommet des montagnes retentissent des cris de joie ! » Essaë (42 :11).

Saleh est une montagne de Médine, localité d’où s’est répandu le message de Mohammed et où des idoles se sont répandus sous ses pieds : « Ils reculeront, ils seront confus, ceux qui confient aux idoles taillées, ceux qui disent aux idoles de métal fondu : vous êtes nos dieux ! » Essaïe (42 :17). Son message a couvert la surface de la terre, rendu l’humanité heureuse, et des milliers et des milliers d’être humains s’y son ralliés. Sois donc parmi eux afin d’obtenir le bonheur ici-bas dans l’au-delà.

Quant à savoir comment faire de ses adeptes pour partager les acquis obtenus par ses compagnons. C’est très facile : il te suffit de te laver, de te purifier et d’écarter de ton corps toute trace indésirable, puis tu attestes qu’il n’y a point de divinité en dehors d’Allah et que Mohammed est le Messager d’Allah tout en réalisant la signification en dehors d’Allah Seul dans Sa divinité et Ses attributs, et que Mohammed est le Messager d’Allah à qui tu dois croire et obéir, et t’éloigner de ce qu’il a interdit ; tu attestes également que Jésus est le Serviteur d’Allah et Son Messager, son mot jeté sur Marie, son souffle, et que le Paradis et l’Enfer existent réellement, et qu’Allah ressuscite ceux qui gisent dans les tombes. Si tu réalises, cela, tu mérites d’hériter une place dans le Paradis firdaws aux côtés des prophètes, des véridiques, des martyrs et des pieux.

Si tu veux davantage de sources [de connaissances] et de références pour t’indiquer la vérité et te guider sur le chemin droit, voici une liste de livres écrits par des religieux chrétiens convertis à l’islam qui ont narré dans leur livres la nouvelle de leur conversion, les causes de leur abandon du christianisme et les preuves qui les ont convaincus que l-Islam est le dernier message éternel. Voici les livres :

1- Religion et Etat, par Ali Ibn Rabbin At-Tabari.

2- Conseil basé sur la foi pour mettre à nu le christianisme, par Nasr Ibn Mahya Al-Moutatabbib.

3- Mohammed dans la bible, édité en anglais et en arabe par la Présidence des Tribunaux religieux de l’Etat du Katar.

4- Les Evangiles et la Croix, écrits tous les deux par David Benjamin Kaldani rebaptisé Abdoul-AHAD Dawoud après sa conversion.

5- Mohammed () dans la bible, les Evangiles et le Coran.

6- Le pardon entre l’Islam et le christianisme, tous les deux écrits par Ibrahim Khalil Ahmed, un poète chrétien qui s’appelait Abraham Philips.

7- Dieu est Un ou Trinité ?

8- Le Christ est Dieu ou homme ?, tous les deux écrits par Majdi-Mourjan.

9- Les secrets de ma conversion à l’Islam par Fouad Hachimi.

10- Les phares resplendissants dans les ténèbres opaques du monde, par Al-Mouhtadi Mohammed Zakiddine Najjar.

Cette élite qui a préféré le vrai au faux, la bonne direction à l’erreur, crois-tu connaître ta religion mieux qu’elle ?

Pourquoi ne te demandes-tu pas les raisons pour lesquelles ils ont abandonné leur religion et embrassé l’Islam ? Quelles sont les preuves qui les ont conduits vers la direction éclairée ?

Je te dis que ce groupe béni n’est pas le seul qui ait quitté sa religion pour déclarer sa conversion à l’Islam. Il ne constitue qu’une petite partie des lettrés chrétiens convertis à l’Islam. Je ne te l’ai cité qu’à titre indicatif et en guise de témoignage. Il y en a beaucoup d’autres…

Voilà donc les caravanes de la foi qui s’égrennent sous nos yeux tous les jours en direction de l’Islam en proclamant qu’il n’y a de divinité qu’Allah et que Mohammed est le Messager d’Allah.

Notre dernière prière c’est : Louange à Allah, le Maître des Mondes.

(Traduction par :Dr. Khadim Mbacké)

أخر تعديل في الخميس 11 صفر 1433 هـ الموافق لـ: 05 جانفي 2012 16:17

Your are currently browsing this site with Internet Explorer 6 (IE6).

Your current web browser must be updated to version 7 of Internet Explorer (IE7) to take advantage of all of template's capabilities.

Why should I upgrade to Internet Explorer 7? Microsoft has redesigned Internet Explorer from the ground up, with better security, new capabilities, and a whole new interface. Many changes resulted from the feedback of millions of users who tested prerelease versions of the new browser. The most compelling reason to upgrade is the improved security. The Internet of today is not the Internet of five years ago. There are dangers that simply didn't exist back in 2001, when Internet Explorer 6 was released to the world. Internet Explorer 7 makes surfing the web fundamentally safer by offering greater protection against viruses, spyware, and other online risks.

Get free downloads for Internet Explorer 7, including recommended updates as they become available. To download Internet Explorer 7 in the language of your choice, please visit the Internet Explorer 7 worldwide page.